Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/04/2008

Le malheur des uns fait le bonheur des autres : intolérable, car tout homme a droit à la vie.

L’OMS a annoncé des résultats prometteurs sur les vaccins contre la grippe aviaire. En effet, un vaccin contre la grippe aviaire pour l'homme pourrait être mis au point en seulement trois mois.

 

Commentaire :

 

Mise au point ne signifie pas production, qui plus est la capacité de production de vaccins saisonniers grippaux dans le monde est insuffisante (ceci est un fait avéré).

 

Il est également à considérer que: seuls les pays solvables, et ayant commandé déjà depuis un certain temps les doses de vaccins nécessaires à la protection de leurs ressortissants, pourront bénéficier d'une éventuelle livraison, parfois un peu retardée, car, il faut respecter l'ordre des "bons de commande", et pourquoi pas "les valeurs de soumissions d'offre", délivrant un blan-seing de priorité de livraison.

 

Le monde des finances n'a pas d'état d'âme, loin s'en faut...?


Resouvenons-nous par exemple de la grosse commande effectuée par les E-U à MSD-Sanofi Pasteur l'année passée ..., ainsi que toutes celles effectuées par d'autres pays solvables dans différentes autres firmes de production de vaccins "prépandémiques".

 

Et oui, nous sommes en pleine guerre d'annonces "scientifiques" des producteurs de vaccin.
La bataille bat son plein, on se dispute, les échantillons de virus en provenance des pays atteints pour "accélérer" les recherches, ainsi devenir plus performant que les firmes concurrentes, pour alors accumuler les commandes et augmenter les investissement de la cotation boursière....

 

L'argent rentre dans les caisses...pour... "rien que du beau monde pour le plus pire des mondes à venir !".


Ainsi, Les pays solvables pourront espérer bénéficier partiellement des effets tangibles de l'annonce d'un "vaccin possible en trois mois".


Et pour les autres pays, ne bénéficiant pas de contrat d'achat anticipé de doses de vaccin, ce sera très très dur, et surtout injuste.

 

Heureusement le Ministre de la santé indonésien a réagi, ce qui a ouvert les yeux du monde à la  réalité d’une éthique mondiale vis à vis des pays démunis, c’est à dire  ceux qui sont atteints maintenant par l’épizootie et les cas humains sporadiques, et puis dans un jour futur, tous ceux qui  devront faire face, dépourvus  de tous moyens, aux méfaits de la pandémie de grippe.  

 

Voici un extrait de la déclaration de l’OMS  du 16/02/07 intitulée


«L’échange de virus de la grippe aviaire et la production de vaccins contre la grippe pandémique »

soit :

 "Les dirigeants indonésiens ont rendu la communauté internationale attentive à la nécessité pour les pays en développement de bénéficier de l’échange d’échantillons de virus et notamment de l’accès à des vaccins de qualité contre la grippe pandémique à des prix abordables.

Le Ministre de la Santéreconnaît qu’il faut des solutions à court et à long terme pour que des pays comme l’Indonésie puissent renforcer leur capacité de se protéger contre des menaces comme celle que constitue la grippe pandémique. A court terme, l’Indonésie poursuivra ses discussions avec les fabricants afin de satisfaire ses besoins en vaccins, avec le soutien complet de l’OMS. A plus long terme, elle collaborera avec l’OMS pour développer sa capacité de production nationale de vaccins grâce au transfert de technologie. L’OMS et le Ministère de la Santéestiment tous deux que la capacité nationale de production constitue la solution à long terme pour garantir la disponibilité de vaccins contre la grippe pandémique et l’accès à ces vaccins."

 
 

 C'est un début d'éthique et de justice entre les peuples, mais beaucoup de chemin reste encore à parcourir, tellemment long, tellemment lent, que la pandémie aura tout le temps de réaliser ses ravages chez les moins bien nantis surtout, mais aussi chez une partie des autres, participant à la "croissance économique", actuellement le seul critère reconnu de "développement d'humanité".

 

Dr Michel S.F. Vermeulen  --->  Blog avec informations quotidiennes, et au fur et à mesure des évènements :

soit : LA GRIPPE AVIAIRE: urgence ! danger !

 

 

                                                         

Les commentaires sont fermés.