Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/04/2008

Préparation Pandémie Belgique : tout va très bien Madame la Marquise ???? (écris le 11 juillet 2007)

Belgique Belgique Belgique Belgique Belgique Belgique Belgique Belgique Belgique

Mercredi 11 juillet 2007

 

 

BELGIQUE : Il y a déjà un an ...... comme le temps passe vite.....assez pour oublier...de toute façon tout va bien, on est prêt ???

P Belgique 

Mercredi 11 juillet 2007

 

 

BELGIQUE : Il y a déjà un an ...... comme le temps passe vite.....assez pour oublier...de toute façon tout va bien, on est prêt ???

RE Belgique 

Mercredi 11 juillet 2007

 

 

BELGIQUE : Il y a déjà un an ...... comme le temps passe vite.....assez pour oublier...de toute façon tout va bien, on est prêt ???

PA BelgiqueRATION Belgique BE 

Mercredi 11 juillet 2007

 

 

BELGIQUE : Il y a déjà un an ...... comme le temps passe vite.....assez pour oublier...de toute façon tout va bien, on est prêt ???

PREPARATION A LA PANDéMIE 

BELGIQUE / IL Y A DÉJÀ UN AN ??? -->Rapport concernant l'exercice national du plan opérationnel Pandémie du CII, Commissariat Interministériel Influenza. ----->
Les autorités ont décidé de tester le "plan opérationnel Pandémie" dans le cadre d'un exercice national regroupant les acteurs concernés aux différents niveaux.

Lundi, un premier test a été effectué sur des acteurs de "première ligne". Deux personnes déclarant revenir d'Egypte et présentant les symptômes de la grippe aviaire se sont présentées chez deux médecins généralistes, qui ont agi comme prévu en contactant l'inspecteur d'hygiène de la Communauté. On ne peut bien évidemment pas attendre des médecins généralistes qu'ils connaissent l'ensemble du plan et des procédures, il faut des directives claires et concrètes, a expliqué le commissaire interministériel. Une formation concernant les procédures sera organisée pour les médecins généralistes.

Mercredi, une formation sur le plan Pandémie a été organisée pour une centaine d'acteurs directement concernés par l'exercice. Au niveau fédéral il s'agit des représentants des ministres et services publics concernés (Santé publique, Affaires intérieures, Economie, etc). Aux niveaux fédérés sont concernés les services publics en charge de la santé. Enfin, au niveau local, la province de Flandre orientale, l'hôpital universitaire de Gand et l'aéroport de Bierset ont participé à l'exercice.

Jeudi, une simulation des phases 5 et 6 de l'OMS a été déclenchée. Dans la phase 5, le virus serait transmissible d'homme à homme, dans la phase 6, la pandémie serait présente en Belgique. Dans ce cadre, les différentes cellules du centre de crise du gouvernement ont été activées.

Si la structure est efficace, la communication entre les cellules doit encore être améliorée, selon les premières conclusions du Commissariat influenza vendredi. La connaissance du plan doit également être améliorée. Enfin, en ce qui concerne les hôpitaux, l'exercice a souligné l'importance de directives plus concrètes et d'une meilleure collaboration avec la première ligne.

Un coordinateur du plan Pandémie va être désigné dans chaque hôpital et recevra une formation sur le plan.

Le bilan est donc globalement positif, même si nous avons pu nous apercevoir que ce plan est encore trop diffus pour les non-experts.

Des sessions de formation vont être organisées pour les différents groupes-cibles, a conclu Piet Vanthemsche.

Une pandémie de grippe ne devrait normalement pas apparaître dans les semaines à venir, ce qui poserait des problèmes au niveau des stocks d'antiviraux, mais nous avons vu que ce plan peut fonctionner. Nous allons y retravailler et il devrait être achevé pour la fin de l'année. (Dr MSFV) : quelle année ????, car pour l'instant c'est au point mort.

---> Dr MSFV : C'était il y a un an que la Belgique testait dans "la plus grande discrétion, pour ne pas effrayer la population" son exercice national du plan opérationnel pandémie-grippe .

La plupart des ressortissants belges, y compris le personnel soignant ( médecins, infirmiers , hospitaliers ...) se doraient avec raison au soleil pour prendre quelques repos .

Ainsi l'exercice et les conclusions de cet exercice, passèrent inaperçus aux yeux et oreilles de la plupart de nos concitoyens et soignants.

 Et ce n'est pas plus mal...; qui plus est est que
ce problème de "Pandémie" n'intéresse plus personne, y compris les médecins dit "de première ligne et de seconde ligne" (voir le site "influenza.be" pour la terminologie ).

Dommage ! Pourtant en Belgique, on ne fait jamais l'autruche…..car tout problème trouve sa solution à l'amiable..., et si mes souvenirs sont bons, les autruches ne se rencontrent principalement qu'en Afrique du Sud à l'état naturel. (Extrait de mon Blog à la date du 14 juillet 2006)

PS: Et si vous doutez de ce texte, demandez à un médecin traitant ou hospitalier  ce qu'il doit faire en cas de pandémie déclarée et avérée en  Belgique ???  Il ne pourra faire que se gratter le crâne en regardant ses souliers.

N'oublions pas que le comité interministériel et les experts responsables du plan en cas de pandémie sont garants de nos vies.

Tout manquement, ou toute  négligence dans ce domaine est considéré comme de la criminalité en  puissance   --->  Cfr --->  Non assistance manifeste  à personnes en danger, pouvant occasionner   la mort, sans avoir l'intention de la donner.

Il est certain qu'en cas de pandémie , on ne peut sauver tout le monde.

Mais actuellement, on peut faire beaucoup mieux, en Belgique, en considérant que ce challenge est une course contre la montre.

Pourquoi ?

Parce que le mauvais numéro du lotto représentant le virus pandémique, peut apparaitre à tout moment.

Le risque de voir se déclancher une pandémie est toujours présent et constant, malgré que, les sirènes des médias se sont quasiment tues, sauf, pour quelques oiseaux migrateurs positifs au H5N1, et dont la migration-nidation a été quelque peu perturbée par les anomalies climatologiques.

Mais,  ceci ne représente qu'un risque économique,  par les éventuels embargos de l'imbécilité économique, et le manque de connaissances des populations européennes ...

De plus, je suis sûr que d'autres pauvres oiseaux migrateurs, sont venus s'échouer dans quelques obscurs étangs perdus au milieu d'une forêt, dans d'autres pays que la Tchécoslovaquie, l'Allemagne, l'Autriche  ou la France. "

"On ne trouve que ce que l'on cherche". 

Ce principe s'applique  pour
les cas humains touchés par les ravages du H5N1, mais non identifiés par des structures sanitaires adéquates,  du fait de la pauvreté ambiante.

N'identifiant pas les ravages débutant au sein d'une communauté  tel  un  village isolé lointain, qui ravagé par les effets  mortels du virus H5N1,  permettra à une épidémie débutante, de se transformer sans rencontrer d'obstacles, en pandémie; de même que pour le feu, un foyer  débutant non circonscris, peut se transformer en incendie, et se disperser à grande vitesse "tout autour de la planète",ravageant les pays non préparés, c'est à dire a peu près toutes les Nations, au vu de l'état d'avancement, des plans de santé publics opérationnels, n'ayant pas subis l'épreuve d'un un scénario récapitulatif, pour traquer les impasses et les difficultés du plan, afin de trouver des solutions pour l'optimiser.

Il reste beaucoup à faire.Espèrons que le hasard des mutations, retardent cette catastrophe. 

Dire, c'est bien, mais, faire c'est mieux .

  

Préparation en France --  Scénario 2006 Pandémie
 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 

Les commentaires sont fermés.